L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / communiqués partenaires / COMMUNIQUE DE PRESSE du SNCS-FSU

COMMUNIQUE DE PRESSE du SNCS-FSU

Par Bertrand Monthubert, le 27 février 2004

S’exprimant sur France Inter, Mme Haigneré a manié, avec dextérité, langue de bois, mesures en trompe l’oeil et écran de fumées.

Aux revendications fortes d’intervenants, chercheurs et jeunes chercheurs en formation, elle répond par l’annonce du dégel de crédits 2002 et 2003 déjà dus aux organismes, et sur le problème crucial de l’emploi scientifique, ne peut qu’annoncer avoir récupéré une centaine de postes, dont 80 sont déjà gagés pour les transformer de postes d’accueil en postes de titulaires. Ce qui ne fait plus que 40 transformations !

Ce jeu d’écriture (qui obérera par ailleurs la capacité d’accueil des organismes) est en total décalage avec les attentes du milieu. Même si les propos de Mme la ministre traduisent l’inquiétude que provoque dans le gouvernement le mouvement actuel, la communauté scientifique ne saurait se satisfaire de telles miettes. Ce n’est pas avec de telles manipulations, ni avec une mise en place, par le haut, de la discussion sur la Loi de programmation que pourra se dérouler une concertation sereine, que la ministre appelle de ses voeux.

Tout en soulignant que ces "mesurettes" représentent un premier recul du gouvernement, le SNCS ne peut que constater la totale insuffisance des avancées ministérielles. Il partage et comprend la déception et la colère de plusieurs intervenants, en direct, face à une telle mascarade budgétaire qui augure, par ailleurs, bien mal du budget 2005, déjà en préparation et de la concrétisation de l’objectif à 3% du PIB, en 2010. Il renouvelle sa demande d’un collectif budgétaire d’urgence pour remettre au niveau de 2002 les budgets des EPST, transformer 550 postes de CDD en emplois statutaires, et le rétablissement des postes supprimés aux concours de recrutement d’enseignants, de CPE, de CO-Psy. Il soutient le lancement, par le collectif, d’Etats généraux de la recherche et l’appel à la démission des fonctions administratives lancé par celui ci pour le 9 mars. Le SNCS appelle à faire un jour de manifestations, sans précédent, dans toute la France, ce jour là.

Syndicat National des Chercheurs Scientifiques (FSU) 1, place Aristide Briand 92195 MEUDON CEDEX Tél. 01 45 07 58 70 Fax. 01 45 07 58 51 couriel : sncs@cnrs-bellevue.fr la toile : http://www.cnrs-bellevue.fr/ sncs