L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (23)
Accueil / Les archives / Archives 2004 / Comptes-rendus et communiqués du collectif (archives) / Le 9 mars, sauvons ensemble la recherche et l’université !

Le 9 mars, sauvons ensemble la recherche et l’université !

le 2 mars 2004

Appel à l’initiative du collectif « Sauvons la Recherche ! » et des syndicats de la recherche publique et de l’enseignement supérieur (voir texte de l’intersyndicale)

Dans peu d’années, la France va manquer d’enseignants, de chercheurs, d’ingénieurs, d’universitaires, de médecins. Alors que ces filières sont déjà délaissées par les étudiants, le gouvernement envoie dans le mur nos jeunes docteurs. Depuis 1945, 2004 sera la première année où l’emploi scientifique public (universités et organismes) baissera en France. Cette situation est aggravée par la récession que connaît actuellement le domaine de la R&D qui n’offre aujourd’hui que peu de perspective aux jeunes chercheurs.

Face à cette situation, un mouvement d’une ampleur sans précédent dans le domaine de la recherche a vu le jour. Mais malgré son écho dans les médias, malgré le soutien de l’opinion, la réponse gouvernementale aux demandes du collectif « Sauvons la Recherche » et des syndicats concernant l’emploi scientifique est dérisoire. En particulier, le gouvernement ne concède que 120 postes de chercheurs et ingénieurs titulaires et persiste dans son refus de créer en 2004 des emplois indispensables dans l’enseignement supérieur. Ces refus augurent très mal des objectifs et des moyens de croissance que ce même gouvernement envisage de retenir pour la prochaine loi d’orientation et de programmation qui déterminera la place de la recherche et de l’enseignement supérieur publics au service de l’avenir économique, culturel et social du pays pour la prochaine décennie.

Le 9 Mars, la recherche sera à la croisée des chemins :

Le 9 mars sera posée avec force l’exigence de mesures d’urgences immédiates en faveur des organismes de recherche et de l’Université. Ce sera aussi le premier acte de la bataille pour que le budget 2005, et la loi de programmation à venir, marquent le redémarrage de l’effort de recherche dans ce pays. Ce sera l’affirmation d’une autre voie que celle de la recomposition libérale que ce gouvernement prétend imposer dans la recherche et dans l’enseignement supérieur.

Le 9 mars, et en fonction des réponses obtenues à ce jour de la part du gouvernement, les directeurs de laboratoires, réunis en assemblée générale, décideront ensemble d’une éventuelle démission collective de leurs responsabilités administratives. Le 9 mars tous les scientifiques, tous les personnels des laboratoires, tous les universitaires seront dans la rue pour s’associer à cette action et lui apporter leur soutien.

Le 9 mars, les chercheurs, les enseignants-chercheurs, l’ensemble des personnels de recherche, s’adresseront aux citoyens, à tous ceux qui sont directement ou indirectement intéressés aux progrès de la recherche. Le 9 mars sera donné le coup d’envoi des Etats Généraux de la Recherche, pour tous ensemble :
- déterminer l’importance de l’effort à faire pour que la recherche et les universités puissent tenir leur rôle pour l’avenir du pays,
- proposer les réformes nécessaires au fonctionnement et au développement du service public de recherche et d’enseignement supérieur,
- engager une nouvelle dynamique de l’ensemble de la recherche scientifique en France et dans l’espace européen.

Pour que le 9 Mars marque un renouveau de la recherche et de l’université, nous appelons l’ensemble des personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur et tous les citoyens à se mobiliser sous la forme d’un :

RASSEMBLEMENT PUBLIC PLACE ST GERVAIS DERRIERE L’HOTEL DE VILLE DE PARIS,

LE MARDI 9 MARS DE 12H00 A 14H00,

SUIVI D’UNE MANIFESTATION EN DIRECTION DU MINISTERE DE LA RECHERCHE.