L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (15)
Accueil / Les archives / Archives 2004 / Comptes-rendus et communiqués du collectif (archives) / Lettre-type de démission des directeurs de laboratoires et chefs d’équipe

Lettre-type de démission des directeurs de laboratoires et chefs d’équipe

Par Bertrand Monthubert, le 4 mars 2004

Ceci est une lettre-type : elle n’est en rien exhaustive, et vous êtes invités à la modifier à votre convenance pour mettre l’accent sur vos difficultés spécifiques.

Pour les directeurs de laboratoire :

Monsieur le Directeur Général/Monsieur le Président d’Université,

Depuis de longues semaines, la communauté scientifique a tenté d’attirer l’attention des autorités politiques sur le sort indigne qui était fait à la recherche publique dans notre pays. En tant que responsable d’une unité de recherche, je me sens particulièrement comptable des perspectives de carrière des plus jeunes de mes collègues, actuellement en thèse ou en séjour post-doctoral. La suppression récente de 550 postes dans la recherche, sonne comme une trahison vis à vis de ces jeunes d’un très haut niveau de formation, qui après plus de 10 ans d’études, s’apprêtaient à concourir pour obtenir un poste de chercheur dans le secteur public. Je ne peux accepter l’indifférence de notre gouvernement vis à vis de ces jeunes qui n’a d’égale que son imprévoyance quant à la nécessaire programmation pluriannuelle de l’emploi scientifique dont notre pays a besoin. Assurer la responsabilité d’une unité de recherche dans de telles conditions, c’est cautionner un abandon de la recherche publique qui ne me paraît plus acceptable. En conséquence, je vous demande, Monsieur le Directeur Général, de me décharger de la responsabilité de Directeur d’Unité que vous m’aviez confiée.

Fait à , le 9 Mars 2004

Pour les chefs d’équipe :

Monsieur le Directeur Général/Monsieur le Président d’Université,

Depuis de longues semaines, la communauté scientifique a tenté d’attirer l’attention des autorités politiques sur le sort indigne qui était fait à la recherche publique dans notre pays. En tant que responsable d’une unité de recherche, je me sens particulièrement comptable des perspectives de carrière des plus jeunes de mes collègues, actuellement en thèse ou en séjour post-doctoral. La suppression récente de 550 postes dans la recherche, sonne comme une trahison vis à vis de ces jeunes d’un très haut niveau de formation, qui après plus de 10 ans d’études, s’apprêtaient à concourir pour obtenir un poste de chercheur dans le secteur public. Je ne peux accepter l’indifférence de notre gouvernement vis à vis de ces jeunes qui n’a d’égale que son imprévoyance quant à la nécessaire programmation pluriannuelle de l’emploi scientifique dont notre pays a besoin. Assurer la responsabilité d’une unité de recherche dans de telles conditions, c’est cautionner un abandon de la recherche publique qui ne me paraît plus acceptable. En tant que chef d’équipe je soutiens la démarche des directeurs d’Unité démissionaires et je m’associe à cette décision en démissionant des fonctions administratives qui m’ont été déléguées par mon directeur (gestion interne du laboratoire, y compris le rémplacement de fonctions du directeur d’unité) ou mon organisme de tutelle ( Inserm, CNRS, INRA...évaluation & expertise, animation, ).