L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
Accueil / Les archives / Archives 2004 / Comptes-rendus et communiqués du collectif (archives) / Lettre ouverte au Président de la République

Lettre ouverte au Président de la République

Par Bertrand Monthubert, le 10 mars 2004

Paris, le 9 mars 2004

Monsieur Jacques Chirac Président de la République

Monsieur le Président,

Deux mille responsables de laboratoires et chefs d’équipes de recherche, réunis ce neuf mars deux mille quatre à l’Hôtel de Ville de Paris, viennent collectivement de demander à leurs directeurs d’organismes et d’établissements d’accepter leur démission de toutes leurs responsabilités administratives.

Ces scientifiques, conscients de la gravité de leur décision, s’y sont sentis acculés du fait de l’absence de réponse satisfaisante du Gouvernement à des demandes reflétant leur angoisse. Après des années de restrictions budgétaires, de sous-équipement croissant et de suppression de postes d’ingénieurs, administratifs et techniciens dans les établissements de recherche et d’enseignement supérieur, la décision a été prise en 2004 de transformer 540 emplois stables dans les organismes de recherche en contrats à durée déterminée, mal rémunérés et sans projet crédible de carrière, et de tarir le recrutement dans l’enseignement supérieur. C’est ainsi la richesse humaine, ressource suprême de tout rebond et de toute politique ambitieuse pour notre pays, qui se trouve sacrifiée. Sans jeune talentueux et passionné trouvant des raisons de s’engager dans nos métiers, rien ne sera possible dans l’avenir, qu’on ne construira pas en puisant dans les recettes incertaines de l’intermittence et de la précarité généralisées, mal pensées et incompatibles avec notre tradition. C’est la raison pour laquelle les chercheurs responsables réunis ce jour vous prient, Monsieur le Président, de donner l’impulsion nécessaire pour que dès 2004, le Gouvernement rétablisse les emplois supprimés et redonne ainsi à nos jeunes et à leurs aînés des raisons de croire dans votre intention de faire de la recherche une priorité de votre quinquennat, une pièce maîtresse de votre projet pour la France.

Dans ces conditions, c’est avec détermination et ambition que la communauté scientifique s’attellera avec les autorités concernées au déroulement des Assises Nationales de la recherche, prélude à la loi d’Orientation et de Programmation Pluriannuelle de la recherche et de l’innovation que vous vous êtes engagés à faire adopter.

Nous ne doutons pas, Monsieur le Président, que vous partagez notre ambition, et en témoignerez en veillant à ce que soient prises les décisions qui s’imposent concernant l’emploi scientifique et universitaire.

Nous vous prions, Monsieur le Président, de croire à notre plus respectueuse considération.

Le Collectif "Sauvons la Recherche"