L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / Actualités / Matériel et propositions d’action / Adressons-nous à Nicolas Sarkozy, vice premier ministre.

Adressons-nous à Nicolas Sarkozy, vice premier ministre.

le 24 mars 2004

Nous nous sommes initialement adressés à Claudie Haigneré, et nous n’avons pas été entendus.

Nous nous sommes ensuite adressés à Jean-Pierre Raffarin, et nous n’avons pas été entendus.

Nous nous sommes finalement adressés à Jacques Chirac, et nous n’avons pas été entendus.

Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy semble être celui qui va sauver la "majorité" de la catastrophe électorale. "Sarkozy vole au secours de la droite" (Libération). N’oublions pas son intervention, quand Luc Ferry était hors-jeu.

Pourquoi ne pas le considérer comme celui qui pourrait nous répondre ? Pourquoi ne pas symboliquement nous adresser à lui, puisque les autres nous ignorent. Nous pourrions par exemple lui remettre la pétition que Jacques Chirac n’a pas voulu recevoir, et qui va atteindre les 300.000 signataires.

Ce serait un geste ironique, et potentiellement médiatique dans l’agitation du moment.

Adressons-nous rapidement à Nicolas Sarkozy, vice premier ministre.