L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Message aux directeurs d’unités (Bernard Larrouturou, 15 avril 2004)

Message aux directeurs d’unités (Bernard Larrouturou, 15 avril 2004)

le 15 avril 2004

Chères collègues, chers collègues,

Comme je l’avais annoncé le 23 mars lors de ma rencontre avec les directeurs de laboratoires ayant demandé à être déchargés de leurs responsabilités, et après avoir vérifié l’accord des directions de tous les autres établissements concernés, je m’apprêtais la semaine dernière à envoyer à chaque directeur d’unité « démissionnaire » une lettre confirmant le refus de cette « démission ».

Mais les mesures annoncées par le gouvernement, mercredi 7 avril, modifient la situation, et j’ai noté comme vous tous que le collectif « Sauvons la recherche » a publié un communiqué dans lequel il considère que « les démissions des directeurs de laboratoire ne sont plus à l’ordre du jour ». Il ne semble donc plus indispensable d’envoyer à chaque directeur démissionnaire une lettre formelle de refus de sa démission. Pour faire plus simple, et pour ne pas rester cependant dans la situation où l’ensemble des lettres de démissions que j’ai reçues resteraient sans réponse, j’envoie à tous les directeurs d’unités cette lettre circulaire pour confirmer que l’ensemble des établissements continuent de compter sur chacun de vous pour assumer les responsabilités qui vous ont été confiées.

Dans cette atmosphère rendue plus sereine après la décision du gouvernement, je vous recommande d’inviter l’ensemble des personnels de vos unités à participer activement aux réflexions des prochains mois sur l’avenir de la recherche française : je pense bien sûr aux réflexions qui se poursuivent sur le « Projet pour le CNRS », à propos duquel Gérard Mégie et moi reviendrons vers vous prochainement, mais aussi aux débats organisés dans d’autres établissements et, plus globalement, aux « états généraux de la recherche » et aux travaux préparatoires au projet de loi d’orientation et de programmation de la recherche.

Je vous adresse à toutes et à tous l’expression de mes sentiments très cordiaux,

Bernard Larrouturou

Copie à tous les présidents d’universités, directeurs d’écoles et directeurs d’organismes partenaires du CNRS au sein d’unités communes.