L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (2)

L’INTERACTION DE LA RECHERCHE BIOMEDICALE ET PHARMACEUTIQUE

DEBAT LE 8 JUIN A ROMAINVILLE (AVENTIS)

QUO VADIS FRANCE ?

le 2 juin 2004

Ce débat, co-organisé par des scientifiques d’Aventis et par "Sauvons la Recherche !" devrait être d’un grand intérêt pour ceux qui se préoccupent des relations entre recherche privée et recherche publique.

Aventis Romainville, 102 rte de Noisy, 93235 Romainville , métro Raymond Queneau (ligne 5) 8 juin 2004

Le rendez-vous est fixé à partir de 11H à l’accueil du site d’Aventis Romainville. A partir de 12h15 un buffet sera mis à la disposition des participants au débat.

Débats menés par Philippe Pignarre, ex cadre supérieur de l’industrie pharma, journaliste, écrivain, et auteur en particulier de : « Le grand secret de l’industrie pharmaceutique » et de « Comment sauver vraiment la sécu »

Introduction d’Alain Trautmann du collectif "Sauvons la Recherche !"

13h30 - 14h : le constat

-  la recherche biomédicale dans le service public : Pr Fernando Arenzana, INSERM, Unité d’immunologie virale, Institut Pasteur, Paris

-  la recherche pharmaceutique privée : Thierry Bodin, statisticien, Aventis Pharma France (une ou deux interventions de 5 minutes) suivi d’un court débat.

14h - 16h : les responsabilités des différentes parties les coopérations Recherche publique / Recherche privée - réalité et améliorations possibles (l’ordre pourra être modifié avec une large place au débat)

-  dispositifs mis ou à mettre en œuvre : le point de vue des scientifiques : Marcel Hibert CNRS Strasbourg et Joël Bockaert, CNRS Montpellier

-  dispositifs à mettre en œuvre : le point de vue des industriels ou biotech : représentant de start-up ou des responsables de labos privés . Un scientifique de Proskelia a donné son accord et nous espérons un responsable d’Aventis.

-  contexte, rôle, devoirs, et responsabilités des pouvoirs publics : un chef de cabinet au Ministère de la Santé ou de l’industrie (nous espérons M. Philippe Rouvillois ancien administrateur de l’Institut Pasteur, membre du CIP)

(interventions de 15 minutes max suivi d’un débat)

16h - 16h30 : conclusions par Philippe Pignarre et présentation (diapos) du site de Romainville, la visite du site nous ayant été refusée.