L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions
Accueil / communiqués partenaires / Un conseil d’administration du CNRS doublement inacceptable !

réactions à l'article «Un conseil d’administration du CNRS doublement inacceptable !»

  • Un conseil d’administration du CNRS doublement inacceptable !

    2 novembre 2005, par Gildas LOIRAND

    Je viens de signer la pétition sur la "place des femmes dans les instances dirigeantes du CNRS". Je suis cependant ennuyé de signer l’autre pétition "Un conseil d’administration du CNRS doublement inacceptable" ! Bien qu’en accord total sur le doublement inacceptable, il me semble que la présente pétition ne laisse pas d’autre choix que de signer pour deux motifs très différents de colère légitime. Marcel Mauss a par le passé mis en garde sur les risques qu’il y a, dans nos disciplines, à "confondre dans un même genre..." des genres très différents. C’est pourtant ce que fait cette seconde pétition. Je crois sincèrement qu’il y a là un risque d’affaiblissement de la portée de la pétition dans la mesure où les pétitionnaires potentiels sont de fait placés devant un "paquet" déjà ficelé. Ayant signé la pétition concernant la part des femmes, j’attends donc plutôt une pétition spéciale M. Maffesoli pour signer sur son cas. En l’absence de pétition spécifique, ce dernier aura sans doute beau jeu d’affirmer que les pétitionnaires se seront surtout prononcés sur la part des femmes davantage que sur son propre cas.
    Cordialement à tous.
    Gildas LOIRAND - Nantes
    PS : M. Maffesoli n’est pas arrivé tout seul là où il en est... Et, pour paraphraser de mémoire Max Weber, il convient sans doute de se rappeler qu’ "à l’Université, ce dont il faut s’étonner ce n’est pas tant que des mauvais soient recrutés mais plutôt que des bons parviennent néanmoins à obtenir des postes"

    • Un conseil d’administration du CNRS doublement inacceptable !

      18 novembre 2005, par Michel Maffesoli

      Je me réserve, en effet, de répondre, un peu plus tard, sur l’amalgame , pratique de triste mémoire, sur lequel repose cette pétion .

      Pour ce qui me concerne, je suppose que c’est en connaissance de cause que vous vous prononcez sur mes qualités ou non- qualités scientifiques ; mais cela n’apparait pas dans votre réaction. J’ai souvent observé que dés qu’il est querstion de mon nom la réaction est : " j’ai pas vu, j’ai pas lu, mais j’ai entendu causé" . Ce qui , pour le moins , n’est pas trés scientifique ! "Doxa" quand tu nous tiens ...

      Coïncidence. Paraît en poche mon livre "Eloge de la raison sensible", où je montre que penser ce que Weber appelait le non-rationnel" n’est , en rien ,irrationnel . Mais il faut reconnaître que ce qui fait , aussi, l’honneur de notre métier : lire, ne semble plus de mode .