L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions
Accueil / communiqués partenaires / Plus aucun doctorant ou post-doctorant payé sur « libéralité » dans les laboratoires !

réactions à l'article «Plus aucun doctorant ou post-doctorant payé sur « libéralité » dans les laboratoires !»

  • Plus aucun doctorant ou post-doctorant payé sur « libéralité » dans les laboratoires !

    27 juin 2007, par ghislaine bouvier

    Bonjour,
    je pense qu’effectivement ce probleme concerne la nation entiere : cette pratique de financement par les libéralités doit cesser, des CDD doivent etre créés pour tous les chercheurs, c’est le minimum dans un état de droit comme la France. On ne peut plus et on ne doit plus accepter que des jeunes gens ayant fait 5 (ou 8) ans d’études commencent une thèse ou un projet post-doctoral sans etre connus de l’établissement qui les accueille, ne soient pas vus par la médecine du travail, n’aient pas droit à une formation hygiène et sécurité, et le plus important, ne soient pas reconnu comme des travailleurs à part entière, qui cotisent et ont droit à une assurance chômage.
    Le ministère du Budget est certes co-décisionnaire, mais si le peuple dans son entier n’accepte plus cet état de fait, le gouvernement sera bien obligé de réfléchir à la question.
    Une pétition est nécessaire !

  • Plus aucun doctorant ou post-doctorant payé sur « libéralité » dans les laboratoires !

    15 février 2007, par Marie

    IL FAUT ABSOLUMENT METTRE EN LIGNE UNE PETITION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Celle diffusée par les étudiants et pos-doc de Marseille doit etre validée par un coup de fil, elle ne sera donc pas très efficace !!!!
    Il est urgent de mettre en ligne une pétition sur ce site !

  • Plus aucun doctorant ou post-doctorant payé sur « libéralité » dans les laboratoires !

    9 février 2007, par Jean-Philippe Lagrange

    Vous me paraissez méconnaître, de manière surprenante, le rôle d’un acteur clef dans une question de ce type : le ministère du budget.
    En effet que ce soit vis à vis du ministère de la recherche ou, a fortiori, vis à vis des établissements publics concernés, le ministère du budget exerce un contrôle sur la masse salariale et sur le nombre de postes (y compris à nature de CDD).
    L’un des effets du mécanisme des libéralités via des associations était de contourner cet obstacle.

    A partir du moment où on passe à des contrats en bonne et due forme, passés directement par l’entité publique concernée, cette dernière est soumise à l’autorisation du budget pour créer les postes correspondants (qui n’existaient pas officiellement chez elle jusque là). Par ailleurs on bloque immédiatement la durée des contrats au plafond applicable.

    La question peut donc difficilement être réglée sans prendre en compte la dimension interministérielle (le ministère de la recherche n’est pas le seul acteur) et, pour certains cas, sans se poser la question des statuts.

    Cordialement.
    Jean-Philippe Lagrange

    Nota Bene : cette prise de position est strictement personnelle et n’engage pas mon employeur