L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions
Accueil / Tribunes et Contributions / Recrutement MdC et Pr : de qui se moque t-on ???

réactions à l'article «Recrutement MdC et Pr : de qui se moque t-on ???»

  • Recrutement MdC et Pr : de qui se moque t-on ???

    1er mars 2009

    Moi, pour ma part, j’ai refusé mon diplôme de doctorat, il ne vaut rien face à une merde pareille dans le recrutement français, honte à la France, honte aux mandarins, honte à ceux qui font remplir les bibliothèques par des efforts intellectuels sur une main d’oeuvre servile en sachant qu’il n’y a aucune perspective de carrière, si ce n’est terminer comme caissier ou chauffeur de bus. Arrêter le gâchis, arrêter d’encadrer autant de thésards, sélectionner davantage, mettez un concours pour faire une thèse, vous rendrez complètement fous des milliers de chercheurs dans le futur car sans emplois... Il y a urgence, stoppez l’hémorragie de docteurs en France, il y en a beaucoup trop, on n’arrive plus à les vendre sur le marché... C’est une marchandise sans valeur dans la société du travail actuelle.

    Houilto, DR. ès Sciences sans diplôme.

  • Recrutement MdC et Pr : de qui se moque t-on ???

    4 avril 2007, par PR écoeuré

    Je voudrais faire quelques reflexions simples et que beaucoup parmi nos responsables semblent méconnaître. A la base, la Recherche est faite par les chercheurs et sa qualité (en dehors des problèmes de financement et autres...) dépend avant tout de la qualité du recrutement. Si les meilleurs sont recrutés, il y aura bien moins de problèmes de "visibilité" (c’est le thème à la mode) même au niveau international : les bons travaux ressortent toujours du lot ! Or que constate t’on trop souvent ? Les meilleurs (pour qui la Recherche est une passion, un sacerdoce) sont trop souvent écartés au profit des médiocres (plus ou moins carriéristes) par un système de recrutement totalement inique qui fait la part belle aux magouilles, aux règlements de comptes, aux petits arrangements entre amis (d’un jour !) et prend en fin de compte des décisions qui n’ont rien à voir avec les aptitudes des candidats.

    Il est donc grand temps de réformer tout ça, voire même de supprimer les commissions dites de spécialistes qui ne le sont certainement pas en matière de recrutement et travaillent fort mal vu les délais imposés et les conditions dans lesquelles elles doivent opérer. Il faut aussi imposer la mobilité pour un recrutement aussi bien au niveau MC que PR, on limitera ainsi les effets pervers que je viens de dénoncer. Parallèlement, il faut que la possibilité d’obtenir une mutation soit vraiment effective, ce qui est loin d’être le cas dans le système actuel. Appliquons ces quelques principes simples et, à moyen terme, la Recherche française redeviendra compétitive, à condition, bien sûr, qu’on lui donne les moyens financiers qui vont avec.

    Et on n’aura pas besoin non plus de tout ce fatras organisationnel (PRES, Instituts Carnot, ANR et autres...) qui consiste à multiplier les lieux de décision et auxquels peu de gens y comprennent grand-chose même ceux du milieu concerné. C’est sûr que pendant que les chercheurs grattent du papier et remplissent des dossiers, ils ne font rien d’autre, ne dépensent pas d’argent, ne revendiquent pas et quand ils arrivent à récupérer quelques sous, ils sont tout heureux de pouvoir vivoter jusqu’à la prochaine demande ANR. Malheureusement, ce ne sont ni Bayrou, ni Sarko, ni Ségo qui y changeront quelque chose, ça les arrange trop bien !

  • Recrutement MdC et Pr : de qui se moque t-on ???

    29 mars 2007, par un chercheur anonyme

    La loi est très mal faite voire mauvaise...elle permet tous les abus.
    Je suggèrerais que les commissions de spécialistes soient assistées d’un membre de l’administration ayant une capacité en droit afin qu’il ou elle veille à ce que les débats "confidentiels" restent dans les "rails" des profils publiés et de la réglementation...
    Confidentialité ne veut pas dire "omerta".

  • Recrutement MdC et Pr : de qui se moque t-on ???

    5 mars 2007, par candidat ecoeure degoute scandalise

    Nous sommes deja le 5 mars et apres plusieurs coups de fil a plusieurs facs, les details des profils ne seront disponibles sur leurs sites internet qu’a partir de demain ! en tout les candidats auront 3 semaines pour prendre contact, discuter de quelques details et mettre au point un projet de recherche ; bien sur tout cela alors que la plupart d’entre eux ont deja des journees bien remplies comme precaires de la recherche.

    On se fout vraiment du monde ! et honte aux DRH qui font du boulot de m....! ils ne sont pas foutus de comprendre le desarroi dans lequel sont plonges la majorite des candidats. DRH prenez-y vous a l’avance !!! Faites en sorte que vos pages internet soient pretes pour la publication des JO. Pourquoi faire les choses comme cela, a l’arrache ???

    Un candidat degoute de l’incompetence des gestionnaires de concours.