L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions
Accueil / communiqués partenaires / SONDAGE PRECARITE

réactions à l'article «SONDAGE PRECARITE»

  • > SONDAGE PRECARITE

    15 mai 2004

    je suis eleve infirmiere et je fait actuellement un mini memoir sur la precarité .serais ce possible d’avoir les resultat de votre sondage.
    lise95e@hotmail.com

  • > SONDAGE PRECARITE

    27 janvier 2004, par smichel

    Voici le formulaire de votre sondage sur la précarité des emplois dans la recherche publique, complété pour mon laboratoire (Laboratoire d’Océanographie Spatiale, IFREMER, à Brest). Comme il n’y a pas moyen de joindre un fichier à ce message, j’ai déposé le fichier dans mon espace FTP anonyme, dont vous trouverez l’adresse ci-dessous.

    Bonne continuation.

    ftp.ifremer.fr

    /ifremer/cersat/users/smichel/questionnaire.rtf

  • > SONDAGE PRECARITE

    26 janvier 2004, par f

    Pour completer un peu le message de Sylvain. Les chiffres du CISAD (un lien est donne par Sylvain) sont tres interessants. Mais ils sont probablement en dessous de la realite. En effet :
    - ils ne comptent pas les "chercheurs benevoles" (qui existent non seulement chez les doctorants mais aussi chez les post-docs)
    - on ne sait pas ce qu’ils entendent par "bourses" : la methodologie n’est pas claire sur ce point. Il semble qu’il y ait melange entre des contrats de travail (notamment les allocations de recherche) et les liberalites (sans cotisations sociales). Il est vrai que tout cela reste contrat precaire. Mais il y a probablement des oublis dans les liberalites : ils disent compter les bourses d’associations caritatives, mais je ne sais pas si toutes les liberalites sont comptees (notamment celles delivrees aux etrangers)

    Ensuite, pour les ATER, j’ai entendu dire... que l’Etat est incapable de les comptabiliser avec precision ! En theorie, ils sont inclus dans les chiffres du CISAD, mais il n’y a pas de comptabilisation separee fiable.

  • Des chiffres sur la "précarité"

    23 janvier 2004, par Sylvain Collonge

    Il est possible de trouver des chiffres très intéressants en suivant le lien mentioné ci-dessous (Bureau des études statistiques sur la recherche).

    On pourra voir notamment qu’il y a :

    * 13,6% de CDDs parmi les chercheurs et IR de la recherche publique francaise (hors "boursiers"[sic])

    * 27,8% de CDDs en prenant en compte la meme population + les "boursiers"

    * 21,7% de CDDs sur l’ensemble du personnel de la recherche publique
    ("boursiers" compris)

    Source :
    "Recherche et développement en France Résultats 2000, estimations 2001, objectifs socioéconomiques du BCRD en 2002 "
    Direction de l’évaluation et de la prospective
    Sous-direction des études statistiques
    Bureau des études statistiques sur la recherche
    Chap 4, Tableau 28 : Statut des personnels de la recherche publique hors défense en 2000

    À comparer avec les 10% de CDD+interim dans l’emploi total en 2000...
    (source : le monde du 16 janvier)

    Des chiffres utiles pour contrer la communication de Mme Haigneré quand à la "souplesse" à introduire dans le système de recrutement dans la recherche...

    En vous souhaitant bon courage pour votre enquête,