L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions
Accueil / Université de printemps 2011 / L’UNIVERSITE de SLR les 5 et 6 février 2010

réactions à l'article «L’UNIVERSITE de SLR les 5 et 6 février 2010»

  • Université d’automne SLR 2009

    10 octobre 2009, par martin3

    Bonjour

    Pour être présent à la Sorbonne le 2 février 2009 j’ai parcouru plus de 1000 Km.

    Il faut dire que depuis le retour au pouvoir du néo-gaullisme en France en 1995, j’ai perdu successivement tous mes emplois alors que je n’étais même pas un militant engagé en politique.

    De 1992 à 1997 j’ai été professeur dans l’enseignement supèrieur (I.S.I. le Puy et Université Lyon 2) et jusqu’en 2002 je suis resté psychologue salarié.

    Fin 2001 début 2002 j’ai subi la répression Chiraco-Lepeniste puisque je fus enfermé puis licencié abusivement

    Après un traitement chimique obligatoire , je fus plongé dans l’anomie la plus complète

    A partir de là, ma volonté fut d’apparaitre clairement dans la dissidence suite à ces erreurs judiciaires dont je fus victime et qui tiennent plus à un contexte politique qu’ à des fautes éthique de ma part, ma conscience est comme ma force : tranquille !

    Je ne sais pas encore quelle suite donner à ces évènements, je posséde malheureusement de peu d’argent mais je dispose de beaucoup de temps et j’ ai le souvenir qu’en propédeutique j’avais les meilleurs note de la classe en philosophie morale et politique à l’ Université Jean Moulin ...

    J’ ai réalisé une petite recherche qui a donné un petit mémoire d’ une vingtaine de pages sur le thème de la "dissidence" ceci en lien avec l ’ Université Lyon 2

    J’ avais étant jeune, fait l’expérience de la présidence de mon lycée, mais il est vrai que pendant une trentaine d’années je me suis peu investie dans la politique car je me suis davantage consacré à mon métier de psychologue.

    Ce qui a caractérisé mon parcours de 1977 à 2007 ce fut surtout une recherche philosophique, voire théologique à travers la psychologie et la psychanalyse contemporaine ...
    comprendre les articulations entre les grands systèmes de pensée Marxisme et pensée laïque , Christianisme et pensée religieuse pour essayer de dégager un sens qui parfois est utile auprès des patients qui avaient perdu le leur ...

    Actuellement je fais un recherche sur la cyberthérapie ce qui suppose deux choses par rapport à l’ idéologie dominante : minimiser le concept de cyberdépendance promu par tout un pan de la psychiatrie réactionnaire actuelle qui invente une guérison possible à partir de drogue médica-menteuses qui ne sont rien d’autre que des camisoles chimiques qui agissent sur la vigilance et non sur la pathologie qui bien souvent est d origine sociologique et non pas biologique ...

    La recherche reste à poursuivre dans le sens d’ un soin écologique du psychisme humain qui n’obéit pas comme le corps aux lois d’ un modèle médical , mais bien aux observations scientifiques de la psychanalyse.

    Voilà donc pour les présentations , j attends vos réactions (réponses ou questions) avec impatience pour préparer cet avenir que nous désirons tous !