L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions
Accueil / Actualités / Que se passe-t-il à la section 33 du CNRS ?

réactions à l'article «Que se passe-t-il à la section 33 du CNRS ?»

  • Que se passe-t-il à la section 33 du CNRS ?

    15 novembre 2010, par eric_verdeil

    Bonjour
    un collègue me signale que cette année les déclassements des concours CNRS ont atteint une proportion très importante. Selon une statistique qu’il avait calculé, 15 sur 50 postes de DR ont fait l’objet de déclassements/reclassements. Il semblerait que sur ces postes de DR, la majorité des déclassés était constitué d’"externes". Des raisons "budgétaires" ont été systématiquement, semble-t-il, mises en avant. Est-ce qu’il existe du côté de SLR une vision globale de ces manipulations ? confirme t elle ce fait ?

    • Que se passe-t-il à la section 33 du CNRS ?

      18 novembre 2010, par KELLER Angélica

      Bonsoir, j’ai consulté un collègue syndiqué pour tenter de répondre à la question d’Eric Verdeil ;

      voici la réponse obtenue :

      "en section 33, à la suite du recours déposé par le SNCS, le SNTRS et le SGEN, la direction du CNRS a reculé et a intégré Camille Lefèbvre au titre du concours 2010.

      Le chiffre de 15 candidats DR déclassés sur 50 ne correspond pas à la réalité, ne serait-ce que parce que les possibilités de promotion dépassaient ce chiffre de 50. En revanche, il est vrai que plusieurs déclassements se sont produits pour des raisons « budgétaires », au détriment de candidats dits « externes ». C’est notamment ce qui est arrivé à Christine Proust en section 32, dans les conditions scandaleuses qu’on sait. Il va de soi que cette notion de candidat « externe » ou « interne » n’a aucune validité dans les concours DR. En aucun cas elle ne peut être opposée aux candidats.

      Bien cordialement,

      Philippe Büttgen
      Directeur de recherche au CNRS
      Secrétaire général adjoint
      Syndicat National des Chercheurs Scientifiques (SNCS-FSU)

      • Que se passe-t-il à la section 33 du CNRS ?

        20 novembre 2010, par eric_verdeil

        Je me réjouis pour la collègue qui a été réintégrée.
        Je précise : 50 postes de DR ouverts sur toutes les sections CNRS, évidemment pas seulement 33, ni même SHS.
        Cela dit, la réponse de M. Büttgen semble confirmer la pratique du déclassement pour raison budgétaire des externes. La maison protège les chercheurs déjà installés au détriment des précaires. Cela ne mérite t il pas une réaction globale de SLR et des syndicats ?

  • Que se passe-t-il à la section 33 du CNRS ?

    18 octobre 2010, par KELLER Angélica

    et que se passe-t-il à la section 24 , où la aussi 2 postes n’ont pas été attribués aux candidats premier sur liste complémentaire

  • Que se passe-t-il à la section 33 du CNRS ?

    2 octobre 2010

    Il faut absolument soutenir Camille Lefebvre et réagir contre ce déni de justice et contre la remise en cause des procédures légitimes. Bravo à la section 33 pour sa décision de riposter.

    Chantal Chartier, Université Paris Est Créteil.