L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -

Poster un message

En réponse à :

ainsi parlait Frederic Joliot-Curie

vendredi 2 octobre 2015 par KELLER Angélica

Il s’est trouvé, heureusement et depuis longtemps, de grandes voix pour dire la différence : « Si une bombe tombait ici [au CNRS NDLR] en ce moment et nous détruisait, ce serait plus grave que si elle tombait sur un gouvernement. On retrouverait immédiatement des membres pour ce gouvernement, mais on ne retrouverait pas immédiatement les hommes capables de créer » (Frédéric Joliot-Curie, le 18 septembre 1944). A lire dans le communiqué du SNCS, ci dessous et en ligne ici : (...)

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]